Les ondes et la Santé

LES ONDES ET LA SANTE

L’habitat a toujours eu une influence sur la santé de l’homme. L’environnement quotidien peut être la cause de problèmes à retardement et agir comme co-facteur aggravant de différents maux.
Depuis les années 1980, l’influence de notre environnement électromagnétique a été multiplié par

… 1 milliard … !!!

Les ondes électromagnétiques pèsent sur l’ensemble de la population, mais certains publics plus fragiles y sont encore plus sensibles. Le « caractère affirmé » ou au contraire « apathique » de certains enfants et adolescents semble souvent, entre autres, également lié à ce facteur …

L’amélioration de la qualité de la vie dans l’habitat ou au bureau est un enjeu fondamental. De nos jours, la plupart d’entre nous croient que la qualité de la vie rime avec technologie moderne, laquelle est souvent synonyme de forte pollution.

Il est important et nécessaire d’effectuer des mesures et faire des relevés des valeurs de pollution électromagnétique pour connaître les risques présents. C’est par ce biais qu’on peut ensuite assainir une habitation et se préserver des risques dûs aux rayonnements trop importants.

L’assainissement d’un bureau supprime un nombre de stress inutiles et peut, de ce fait, réduire l’absentéisme et contribuer à promouvoir un dynamisme et une efficacité dans le travail.
Une protection adéquate de la santé demande l’intention de prendre conscience des risques liés à notre environnement électromagnétique.
Favoriser la santé c’est :
Reconnaître ces risques potentiels le plus tôt possible, et agir dans le sens d’une hygiène électromagnétique !

*********************************************************************

Chaque type de rayonnement électromagnétique possède des valeurs de niveaux d’exposition à ne pas dépasser.

Les champs électromagnétiques dans la maison agissent en synergie avec certains autres processus chimiques, et sont bien connus pour accélérer le développement des maladies et affaiblir notre immunité.

Pour réussir à rétablir un sommeil réparateur, un bien-être en diminuant considérablement, voire supprimant les divers stress provenant des champs d’ondes, il est souhaitable d’avoir un minimum de connaissances de notre environnement ainsi que de faire procéder à des mesures de bases.

Le champ magnétique augmente proportionnellement à la consommation d’énergie.
Les transformateurs, les câbles d’arrivée électrique, les moteurs des lits émettent de forts champs magnétiques.

Les Champs Magnétiques perturbent le fonctionnement cellulaire et peuvent modifier le patrimoine génétique (ADN).

Le champ de hautes fréquences
Sous l’action des micro-ondes, l’eau et les tissus animaux et végétaux, vivants ou morts, contenant de l’eau s’échauffent. Ce phénomène est dû à l’agitation des molécules d’eau qui dégagent de la chaleur en s’entrechoquant et en vibrant.
Les micro-ondes peuvent provoquer un phénomène de résonance électromagnétique sur des molécules biologiques.

La téléphonie mobile utilise des champs électromagnétiques dans la gamme des fréquences micro-ondes ou hyperfréquences … pourtant les études officielles concernant les effets des hyperfréquences n’ont tendance à tenir compte que de l’effet thermique.

pénétration ondes

penetration-ondes-cerveau-enfant

De plus, les mesures officielles de ces rayonnements ne prennent en compte que la valeur moyenne des ondes et non des crêtes qui sont, elles, bien plus dangereuses !

Barrière Hémato-Encéphalique et impacts Vasculaires Crâniens

La barrière hémato-encéphalique peut s’ouvrir soit :
sous l’effet de chocs traumatiques, de rayonnements ionisants mais aussi d’ondes électromagnétiques de hautes fréquences, la barrière cellulaire dans le cerveau devient perméable, créant des mini-oedèmes et des inflammations des méninges. Les troubles constatés sont :
Stress changement d’humeur, difficulté à se calmer, émotionnel excessif, inversion de l’horloge biologique, difficulté à s’endormir, réveil difficile ; dans certains cas troubles visuels, parfois auditifs, vertiges, perte d’équilibre, yeux excessivement secs.

 

De plus, les pulsations en basse fréquence sont susceptibles d’interférer avec les fréquences cérébrales alpha émises lors de l’endormissement d’empêcher le cerveau de descendre à 2 ou 3 Hz pendant le sommeil profond, et perturbant donc la qualité du sommeil en général.

Le cumul de technologies superposées amplifie le problème et démultiplie l’effet cocktail.

Il est donc nécessaire de garder toujours à l’esprit que l’origine d’une faiblesse de santé doit être étudiée et considérée dans sa globalité, environnement y compris !

extrait de la brochure « Mesures électromagnétiques de l’habitat et conseils d’assainissement » de B. Geissert